Venez découvrir Elvas, la plus grande ville fortifiée d’Europe

Elvas est l’une des plus belles villes du Portugal. Avec Évora, c’est une des attractions majeures de la région de l’Alentejo, à quelques kilomètres de la frontière espagnole. Venez découvrir avec moi la plus grande ville fortifiée d’Europe, reconnue par l’UNESCO comme patrimoine mondial.

Pour en apprendre davantage sur l’histoire de cette ville, il faut remonter plusieurs siècles jusqu’à l’époque des Celtes – considérés comme parmi les premiers habitants de cette région.

Par la suite, les Romains ont pénétré dans la péninsule ibérique où ils se sont installés vers 155 av. J.-C. malgré une certaine résistance.

On peut considérer que ceux-ci furent les premiers à laisser des traces importantes de leur présence, à un moment où le peuplement qui allait devenir Elvas commençait à jouer un rôle important de surveillance des routes commerciales et des voyageurs.

Avec le déclin de l’Empire romain six siècles plus tard, on vit surgir les Wisigoths dans cette région, mais ils n’y demeurèrent pas plus de 200 ans.

À partir du VIIIe siècle, les Maures vinrent s’établir dans cette contrée. C’est ce peuple qui reconnut définitivement l’importance stratégique de cette agglomération et en déclencha la croissance démographique.

Centro histórico de Elvas
©https://cidadelvas.wordpress.com

En fait, c’est pendant l’occupation musulmane que les deux premiers forts virent le jour, un au IXe siècle et l’autre au XIIe siècle, en raison de la croissance de la ville tant en taille qu’en nombre d’habitants.

Enfin, à partir du XIIIe siècle, Elvas devint partie intégrante du royaume portugais et acquit son statut de « ville forteresse » à l’époque de la guerre de restauration portugaise, de 1640 à 1668.

Ce statut était dû au fait que c’était d’ici que partait le chemin le plus court pour atteindre la capitale portugaise, Lisbonne, et qu’il fallait donc la protéger. C’est ainsi qu’au fil des siècles, Elvas gagna en importance et devint l’une des villes les plus importantes du Portugal.

Que faut-il voir à Elvas ?

Le centre historique

Vous pouvez accéder en voiture au magnifique centre historique d’Elvas, qui se trouve à l’intérieur des fortifications. Ici, vous pouvez commencer votre visite au château d’Elvas. Il y a des places de parking.

Castelo de Elvas
©https://www.turismomilitar.pt

Ce château d’origine musulmane a été reconstruit aux XIIIe et XIVe siècles, mais ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il a reçu sa configuration actuelle. Ce château fut le premier monument national portugais reconnu et appartient actuellement à un ensemble de fortifications et d’ouvrages annexes considérés par l’UNESCO comme patrimoine mondial depuis 2012.

Après avoir visité le château, sachez qu’à partir de ce point vous pouvez rayonner dans toutes les directions pour découvrir d’autres attractions importantes de la ville. En fait, ce joli château constitue l’endroit idéal pour commencer votre visite dans les rues typiques du centre historique d’Elvas.

Si par contre vous ne voulez pas ou vous ne pouvez pas vous promener dans les rues proches au château, roulez jusqu’à la Praça da República (Place de la République) où vous trouverez un parking souterrain.

Cette place animée se situe exactement au centre de la ville et vous y trouverez la magnifique église Notre-Dame de l’Assomption, l’ancienne cathédrale d’Elvas.

Cette église construite au cours du XVIe siècle représente sans aucun doute l’une des attractions incontournables à visiter, vu qu’il s’agit d’une magnifique oeuvre emblématique des styles manuélins et baroques en particulier.

Au fil des siècles, elle a subi quelques changements et je ne peux manquer de souligner son portail néo-classique et à l’intérieur, la présence de carreaux de faïence bleue (Azulejos) et d’un magnifique orgue du XVIIIe siècle.

Après avoir visité et admiré la place et l’église, c’est le moment de découvrir d’autres rues du centre historique et d’autres points d’intérêt tels que: le Cimetière des Anglais, l’église Saint-Dominique, le Musée municipal de la Photographie et le splendide Musée d’Art contemporain d’Elvas.

Ne manquez pas non plus l’occasion de vous promener le long des remparts qui bordent le centre historique de cette ville !

L’ Aqueduc d’Amoreira

Juste avant d’accéder au centre historique d’Elvas, vous verrez se dresser devant vous le plus grand aqueduc de la péninsule ibérique – le majestueux Aqueduc d’Amoreira.

Ce magnifique symbole du génie civil portugais fut bâti au cours des XVIe et XVIIe siècles. Les travaux connurent maintes interruptions faute de fonds et en raison de l’avènement au pouvoir du roi Philippe Ier du Portugal (Philippe II d’Espagne).

Comptant parmi les monuments d’Elvas qui sont considérés comme patrimoine mondial par l’UNESCO, l’Aqueduc d’Amoreira a une longueur d’environ 7 km, 843 arches et une hauteur maximale de 31 mètres.

Le Fort de Notre-Dame-de-Grâce

À environ 3 km au nord du centre historique d’Elvas se dresse une des forteresses qui constituait la ligne de défense de la place forte d’Elvas, à savoir le Fort de Notre-Dame-de-Grâce.

Ce fort est né de la nécessité de contrôler l’une des zones les plus importantes de la région, le Monte da Graça, qui fut la cible d’attaques constantes et d’occupations par les forces espagnoles. Il fut construit à cette fin au cours du XVIIIe siècle et vint renforcer la position portugaise à la frontière avec l’Espagne.

Malheureusement, le fort perdit de son importance au fil du temps. Il fut transformé en prison politique avant d’être finalement laissé à l’abandon des années plus tard. À partir de 2014, ce monument a subi des travaux de consolidation et de restauration qui en ont fait aujourd’hui l’un des principaux pôles d’attraction touristique de la région.

  • Horaires : du mardi au dimanche, de 10:00 à 17:00. Fermé le lundi
  • Adresse : Monte Senhora da Graça, Alcáçova, 7350 Elvas
  • Billets : visite libre : 5 €; visite guidée : 8 €

Le Fort de Sainte-Lucie

Forte de Santa Luzia - Elvas
©http://www.feriasemportugal.com

Contrairement au fort mentionné plus haut, le Fort de Sainte-Lucie se trouve au sud de la place forte d’Elvas et faisait aussi partie de la ligne de défense de la région.

Construit en forme d’étoile entre 1641 et 1648, le Fort de Sainte-Lucie a joué un rôle clé pendant la guerre de restauration portugaise. Durant cette période, il n’a jamais cédé face aux avancées espagnoles, même pendant le siège qui lui a été infligé entre octobre 1658 et janvier 1659.

À l’heure actuelle, vous pouvez visiter ce fort qui a été transformé en un musée militaire. Vous pouvez y trouver des renseignements au sujet de l’évolution des différents édifices militaires, religieux et civils d’Elvas ainsi que des batailles les plus importantes qui ont touché la ville.

  • Horaires : d’avril à septembre: mardi de 15:00 à 19:00; mercredi à dimanche de 10:00 à 13: 00 et de 15:00 à 19:00; d’octobre à mars: mardi de 13:00 à 17:30; du mercredi au dimanche de 09:30 à 17:30. Fermé le lundi et le mardi matin
  • Adresse : Forte de Santa Luzia, 7350, Elvas
  • Billets : 2 €

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, saisissez l’occasion de voir cette vidéo de la ville d’Elvas :

Que faut-il voir à proximité d’Elvas?

Le Pont de Ajuda (Ponte da Ajuda)

À environ 12 km du centre d’Elvas, vous pouvez contempler un pont qui a joué pendant plusieurs siècles un rôle crucial de liaison entre les villes portugaises d’Elvas et d’Olivença. À l’heure actuelle il s’agit d’ailleurs d’un point de discorde entre le Portugal et l’Espagne, qui revendiquent tous deux la ville d’Olivenza.

La construction du Pont de Ajuda sur le fleuve Guadiana a été ordonnée par D. Manuel I en 1510, mais les inondations et les intempéries constantes à la fin de ce siècle ont causé l’écroulement de plusieurs des arches centrales.

Par la suite, au milieu du XVIIe siècle, le pont a été reconstruit pour être ensuite détruit à nouveau par l’armée espagnole pendant la guerre de restauration portugaise. Sa reconstruction fut néanmoins une priorité après la guerre.

Au début du XVIIIe siècle, l’armée castillane le détruisit à nouveau, ce qui n’empêche pas qu’il continue aujourd’hui d’être considéré comme un monument d’intérêt national.

En 2000, un nouveau pont a été construit à quelques mètres de Pont de Ajuda pour relier Elvas à Olivenza. En temps normal, ce pont aurait dû être financé par les deux pays, mais le gouvernement portugais a décidé de financer ce pont à 100% pour éviter de reconnaitre la frontière au niveau du fleuve Guadiana.

Juromenha

La jolie localité de Juromenha se situe à 18 km d’Elvas. Ce hameau d’un peu plus de 100 habitants résiste au passage du temps sur les berges du fleuve Guadiana. Il servit jadis de point de contrôle fluvial dans cette région.

Tout comme un peu partout dans cette région frontalière, la nécessité s’y est aussi imposé de construire un fort pendant la guerre de restauration portugaise. En réalité, on procéda à l’amélioration et la modernisation de la fortification qui existait déjà auparavant.

Avec l’usure des siècles, et malgré plusieurs travaux de consolidation et de restauration, ce fort se trouve aujourd’hui à l’abandon. Il demeure néanmoins une référence historique importante dans cette région et mérite sans nul doute le détour !

En dehors d’Elvas et des sites méconnus comme le Pont de Ajuda et Juromenha, ne manquez pas d’explorer un peu plus cette contrée pour y découvrir des monuments tels que le château de Campo Maior, au nord, ou le château de Borba et le magnifique Palais Ducal de Vila Viçosa, au sud. Tous ces sites se situent à moins de 40 km du centre historique d’Elvas. Ne manquez donc pas l’occasion de les découvrir.

En bref, je peux affirmer que cette région de l’Alentejo possède un très riche patrimoine historique et religieux, militaire et civil. Découvrez la «ville-caserne frontalière d’Elvas et ses fortifications», site du patrimoine mondial depuis 2012, laissez-vous éblouir par sa beauté !

Où dormir ?

Pour vous reposer avant et après avoir exploré la jolie ville d’Elvas et ses environs, je vous recommande de louer une chambre ou une maison à la Quinta Vale de Marmelos.

Cette quinta (ferme/domaine) située à 3 km du centre historique, constitue un lieu de repos idéal, car elle se trouve à l’écart, loin de l’agitation de la ville et offre donc une garantie de détente et de tranquillité.

Ce gîte rural vous offre l’occasion de profiter d’une piscine agréable, de bains de soleil sur l’une des terrasses ou de promenades dans les 2 hectares du domaine, couverts d’oliviers, de citronniers et d’orangers.

Outre ces avantages, sachez que vous pouvez y louer une des deux maisons individuelles et autosuffisantes ou encore l’une des quatre chambres disponibles dans la maison principale, où vous ferez servir un petit déjeuner fantastique.

Si vous n’êtes pas encore inscrit sur Airbnb, en passant par ce lien vous aurez 20€ de réduction lors de votre première location et par la même occasion je recevrais 20€ pour ma prochaine réservation.

Vous allez visiter Elvas? N’hésitez pas à réserver une chambre dans la Quinta Vale de Marmelos ou votre voiture en passant par les liens ci-dessous. Cela me permettra de continuer à vous offrir gratuitement des conseils et astuces pour visiter le PortugalMerci !

Réservez ici votre chambre  Réservez votre voiture ici

Vous aimerez aussi :

  • parc national geres
  • que visiter a braga portugal
  • quelle visiter dans le centre ou nord est du portugal
  • plage proche aveiro portuga
  • iparque portugal comment payer

À propos de Tiago

Tiago 29 ans, parisien depuis mes 12 ans, passionné de voyage j'ai voulu (re)découvrir mes origines. On dit souvent que si on ne connait pas ses origines on ne peut pas se connaitre réellement... Je profite de l'occasion pour vous faire découvrir ce pays que j’apprécie tant : Le Portugal ! Lisez la suite ici