Impôts au Portugal : Paie-t-on moins d’impôts au Portugal ou en France ?

Au Portugal il existe plusieurs types d’impôts, il y a l’IRS, l’impôt sur le revenu pour les particuliers, l’IRC l’impôt sur le revenu pour les entreprises, l’IVA, (TVA française), l’IMI et IMT, une sorte de taxe d’habitation et de taxe foncière pour les propriétaires, l’ISV, l’impôt sur l’achat de véhicules et l’IUC, l’impôt unique de circulation.

Dans cet article, je vais parler de l’impôt sur le revenu pour les particuliers (IRS), impôt qui concerne tous ceux qui travaillent et les retraités portugais ou étrangers qui vivent au Portugal.

Je vais aussi vous parler des impôts que les entreprises portugaises doivent payer, sujet intéressant pour tous ceux qui souhaitent créer leur entreprise dans ce beau pays.

Impôt sur le revenu (IRS) pour ceux qui sont en activité (salariés)

Le barème et le taux d’imposition des revenus 2021 (déclaration impôts 2020) sont les suivants :

Pour vous expliquer comment calculer l’impôt sur le revenu portugais, je vais prendre comme exemple une personne seule, sans enfants qui gagne 1500€ brut par mois en tant que salarié.

Au Portugal, le salaire est multiplié par 14 mois, des 12 mois calendaires, le mois des vacances et en décembre pour les fêtes de Noël le salaire est doublé. Donc quelqu’un qui gagne 1500€ brut par mois à la fin de l’année a gagné 21 000 euros.

Des 21 000 euros, il y a un abattement de 4104 euros pour les dépenses, un peu comme l’abattement de 10 % proposé par les impôts en France. Au final, des 21 000 euros seulement 16896 euros sont assujettis à l’impôt sur le revenu.

Pour calculer l’impôt sur le revenu (IRS) on va utiliser le taux d’imposition et le taux moyen. Quand le revenu imposable couvre une tranche, on applique le taux moyen de cette tranche et les revenus restants sont calculés sur le taux d’imposition de la tranche suivante.

On applique donc le taux moyen de la seconde tranche (17,367 %) pour les 10 732 premiers euros et 28,5 % sur les 6 164 euros restants.

10 732 euros x 17,367 % = 1863,83 euros

6 164 euros x 28,5 % = 1756,74 euros

Au total, l’impôt sur le revenu d’une personne salarié, célibataire et sans enfants, qui gagne 1500€ brut par mois au Portugal est de :

Total impôt sur le revenu (IRS) = 1863,83 + 1756,74 = 3 620,57 euros, soit un taux d’imposition de 17,24 %

Source : https://www.comparaja.pt/blog/escaloes-irs

À titre de comparaison, quelqu’un (célibataire, sans enfants) qui gagne 21 000 euros (1750€/mois) en France va payer 965 euros, soit un taux d’imposition de 4,57 %.

Source : https://www.boursorama.com/patrimoine/impots/simulateur/impot-revenu

Au Portugal, l’impôt sur le revenu est prélevé à la source (comme en France depuis 2019), cela veut dire que des 1500 euros brut le salarié reçoit en moins chaque mois 259,5 euros d’impôts et 165 euros (11 %) pour la sécurité sociale. Ce qui fait donc un salaire net de 1075,5 euros (x 14 mois) ou 1254,75 euros sur 12 mois.

En France, le salaire net d’une personne qui gagne 1750 euros brut par mois (21 000 à l’année) est de 1317 euros nets (charges + prélèvement à la source).

Source : https://www.salaire-brut-en-net.fr

À salaire égal brut (1750 € x12 mois ou 1500 x 14 mois), un salarié français gagne 62,25 euros de plus par mois qu’un salarié portugais.

Impôt sur le revenu (IRS) pour les retraités

Actuellement, le Portugal offre à tous les retraités étrangers (qui ont travaillé dans le privé) ainsi qu’aux Portugais vivant à l’étranger, un taux d’imposition de 10 % sur leurs revenus pendant 10 ans.

Pour pouvoir bénéficier de cette réduction d’impôts, il faut obtenir le statut de résident non-habituel (RNH). Pour cela, il faut résider au Portugal au moins 183 jours par an, ne pas y avoir habité au cours des cinq dernières années et y transférer votre source principale de revenus.

Au bout des 10 ans de réduction d’impôts, vous allez payer l’impôt sur le revenu comme tous les retraités portugais.

Actuellement, un retraité portugais qui a une retraite de 1750€ brut par mois (x 12 mois), reçoit à la fin du mois 1444 euros nets ce qui fait un taux d’imposition de 17,5 %.

Source : https://www.doutorfinancas.pt/simulador-de-pensao-liquida-2020/

Si vous avez le droit au statut de résident non-habituel (RNH), vous recevrez 1575 euros nets par mois (retraite de 1750 euros brut x 12 mois).

Récapitulatif impôts sur le revenu (IRS) pour les salariés et retraités

Comme vous pouvez le voir, avec le même salaire annuel le taux d’imposition au Portugal (17.24 %) est beaucoup plus élevé qu’en France (4,57 %). Quelqu’un qui gagne 21 000 euros annuels va payer 3620,57 euros au Portugal et 965 euros en France, soit 2656 euros de plus.

Avec les mêmes revenus, un salarié en France reçoit 221 euros nets de plus par mois.

Les impôts au Portugal sont donc plus importants qu’en France (différence du taux d’imposition de + de 12,67 %), mais le coût de la vie y est moins cher (environ -25%), donc quelqu’un qui gagne 1500€ brut par mois aura un niveau de vie plus élevé au Portugal.

Imaginons qu’au Portugal vous dépensiez par mois 1000 euros, en France, vous dépenseriez 1250 euros. Ce qui veut dire que vous économisez en vivant au Portugal 29 euros par mois, soit 348 euros par an.

Pour un retraité avec le statut de non-résident (RNH), le niveau de vie au Portugal est encore plus élevé grâce à la réduction d’impôts pendant 10 ans.

Information : comme indiqué plus haut, cette simulation a été faite avec un salaire brut annuel de 21 000 euros. Il faudra faire la simulation avec vos revenus pour savoir combien d’argent vous allez gagner en venant vivre au Portugal.

Impôt sur le revenu pour les entreprises (IRC) au Portugal

Vous souhaitez créer votre entreprise au Portugal et vous voulez savoir combien d’impôts sur le revenu, il faudra payer ? Voici la réponse :

Les 15 000 premiers euros imposables ont un taux de 17 %. Au-delà, le taux d’imposition s’élève à 21 %.

Si à la fin de l’année, vous avez un bénéfice imposable de 30 000 euros, vous payerez 2550 euros (premiers 15 000€ à 17%) + 3150 euros (15 000 euros restants à 21 %), ce qui fait un total de 5 700 euros d’impôts sur le revenu (IRC). Dans cet exemple le taux d’imposition est de 19 %.

En France, l’impôt sur les sociétés (IS) est de 15 % quand vous avez un bénéfice annuel inférieur à 38 120 euros (à condition que le chiffre d’affaires soit inférieur à 7,63 millions d’euros). Si vous avez un bénéfice supérieur à 38 120 euros, l’IS est de 26,5 % en 2021 et passera à 25 % en 2022.

Source : https://www.impots.gouv.fr/portail/international-professionnel/fiscalite-des-entreprises

Si vous avez un bénéfice annuel inférieur à 38 120 euros, l’IS français est plus avantageux que l’IRC au Portugal. Au-delà, l’impôt sur le revenu des entreprises portugaises est plus intéressant.

Vous souhaitez embaucher des employés pour votre entreprise au Portugal ?

Si votre salarié gagne 1500 euros brut (21 000 euros par an), cela coûtera à votre entreprise 1856,25 euros x 14 mois.

Si votre salarié gagne le SMIC portugais (665 euros x 14 mois), cela coûtera à votre entreprise 822,94 euros x 14 mois.

En France, si votre salarié gagne 1750 euros brut par mois (21 000 euros par an), cela coûtera à votre entreprise 1995 euros par mois.

Si votre salarié gagne le SMIC français (1555 euros brut), cela coûtera à votre entreprise 1627 euros par mois.

Source : https://entreprise.pole-emploi.fr/cout-salarie/

À salaire égal (21 000 annuels brut), un salarié portugais coûte 139 euros de moins par mois qu’un salarié français.

Information : comme pour les taux d’imposition des particuliers, les taux mentionnés pour l’impôt sur le revenu des entreprises sont valables pour le Portugal continental. Si vous décidez de vivre dans les îles portugaises, les impôts sont moins importants, mais le coût de la vie est un peu plus élevé.

Vous aimerez aussi :