Visiter Lisbonne en 3 jours : itinéraire pour tout découvrir !

Lisbonne renferme de nombreuses beautés : musées, monuments, marchés aux puces colorés et quartiers à l’architecture manuéline. Cette jolie ville est une charmante destination pour y passer quelques jours.

Si vous aussi, vous souhaitez découvrir Lisbonne le temps d’un week-end prolongé ou avez prévu de partir 3 jours visiter la belle capitale portugaise, ce guide est fait pour vous.

Pour vous aider à planifier votre séjour, cet article vous propose en effet un itinéraire détaillé de toutes les visites à faire à Lisbonne en 3 jours, ainsi que tous mes conseils et bonnes adresses pour vous faire plaisir.

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

Prêts ? C’est parti !

Jour 1 – Visiter Lisbonne en 3 jours

Ça y est ! Le premier avion de la journée vient d’atterrir à l’aéroport Humberto Delgado, l’aéroport international de Lisbonne. Vous venez de récupérer vos valises, et êtes prêts à partir à l’aventure !

À Lisbonne, le métro est le principal réseau de transport en commun. La ville dispose de 4 lignes reconnaissables par leur couleur qui vous permettent aisément de visiter tous les recoins de la capitale.

Commencez donc par rejoindre le centre de la ville via la linha do Oriente, la ligne rouge de métro. Une fois à l’arrêt Alameda, prenez la linha da Caravela (ligne verte) direction Cais do Sodré.

Si vous souhaitez déposer vos bagages dans une consigne, descendez à Rossio, l’un des rares arrêts où vous pourrez trouver des casiers électroniques.

Sinon, descendez deux stations avant, à Intedente, pour découvrir les meilleurs points de vue de la ville. En effet, les miradors Miradouro da Senhora do Monte et Miradouro Sophia de Mello Breyner Andresen, situés à quelques centaines de mètres l’un de l’autre, offrent des vues imprenables sur la ville.

Non loin de là se trouve l’Igreja de São Vicente de Fora, une superbe église surplombant l’Alfama comprenant également un monastère dont l’entrée est payante. Si la visite de l’église est gratuite, n’hésitez pas à monter sur le toit pour admirer la ville en éveil.

En sortant du monastère, baladez-vous dans la Feira da Ladra, le plus ancien marché aux puces de la ville. Vous trouverez au sein de cette foire populaire des objets et bibelots en tous genres, souvent à même le sol. Profitez de ce moment de balade pour trouver un petit stand ou restaurant local où vous pourrez vous restaurer.

Rejoignez ensuite le Panteão Nacional, le Panthéon National portugais. Ce monument, ancienne église de Santa Engrácia, abrite les tombes de douze des plus grandes figures du pays, comme le poète João de Deus, l’ancien président portugais Óscar Carmona et même la chanteuse de fado Amália Rodrigues.

Une fois la visite terminée, rendez-vous dans le cœur de l’Alfama, le quartier le plus ancien de la ville, par la Calçada do Cascão. Baladez-vous dans les jolies rues colorées du quartier, puis prenez les célèbres Escadinhas (escaliers) do Arco da Dona Rosa pour rejoindre le point de vue de Santo Estêvão situé à quelques minutes à pied.

miradouro-santo-estevao-lisboa-portugal

Si vous souhaitez visiter un musée, libre à vous de vous arrêter au Musée du Fado. Véritable hommage à l’expression musicale de l’âme de Lisbonne, ce musée retrace l’origine et l’évolution d’un genre musical qui a marqué l’histoire du pays.

Vous pouvez ensuite rejoindre la petite place Largo do Terreiro do Trigo avant de vous engouffrer dans la ruelle menant à la Muralha Moura.

Si les premiers points de vue vous ont plu, rejoignez le Miradouro das Portas do Sol pour y faire une petite pause en admirant la vue.

miradouro-das-portas-do-sol-lisboa-portugal

Je vous ai précédemment mentionné la célèbre chanteuse de fado Amália Rodrigues : sachez que depuis 2015, vous pouvez aller admirer la splendide mosaïque de l’artiste urbain Vhils représentant la jeune femme, sur la petite place de la rue de São Tomé un peu plus loin.

rua-de-sao-tome-amalia-rodrigues-lisboa-portugal-visiter-lisbonne-en-3-jours

Continuez votre visite en marchant jusqu’à l’Arco do Castelo, un joli passage où se baladent souvent les touristes et habitants locaux.

arco-do-castelo-lisboa-portugal-visiter-lisbonne-en-3-jours

Vous pourrez ainsi rejoindre le château São Jorge, qui se situe dans la freguesia (quartier) de Castelo. Libre à vous de le visiter si vous désirez. Celui-ci offre de jolis points de vue, mais qui peuvent s’avérer un peu répétitifs par rapport à ce que vous avez déjà vu le matin.

visiter-lisbonne-en-3-jours - castelo sao jorge

Vous pouvez ensuite aller admirer l’Igreja de Santa Maria Maior, la cathédrale de la ville, plus connue sous le nom de de Lisboa. Érigée au XIIe siècle, cette bâtisse fut construite par le roi Alphonse Ier, peu après avoir repris Lisbonne aux Maures.

catedral-de-lisboa-portugal

Terminez votre parcours en admirant le coucher du soleil depuis la célèbre Praça do Comércio (Place du Commerce), reconnaissable à ses bâtiments d’un joli jaune et son église emblématique, l’Igreja de Nossa Senhora da Conceição Velha.

Si l’envie vous en dit, allez déguster un bon poisson dans l’un des restaurants du coin comme la Baía do Peixe.

Pour retrouver cet itinéraire en détail, rendez-vous au jour 1 de l’article : Visiter Lisbonne en 2 jours.

Jour 2 – Visiter Lisbonne en 3 jours

Pour cette deuxième matinée, je vous conseille de vous rendre au bord du Tage, dans le célèbre quartier du Parque das Nações (Parc des Nations) pour y découvrir la ville sous son angle le plus moderne.

Avec ses constructions récentes et ses architectures futuristes, le Parc des Nations est en effet devenu un centre d’activités culturelles très apprécié des touristes et des Portugais. On peut notamment y trouver le Pavillon du Portugal, le Théâtre Camões, la tour Vasco de Gama ou encore l’Oceanário de Lisboa, l’un des plus grands aquariums du monde.

oceanario-lisboa-portugal

Également très connu pour ses jardins et fontaines, ce quartier autrefois utilisé comme zone industrielle séduit souvent par son ambiance moderniste, décontractée et stimulante.

Commencez par rejoindre en bus, en métro (station Oriente – ligne rouge) ou en train le Pavilhão do Conhecimento (Pavillon de la Connaissance). Ce musée de Lisbonne, dédié à la science et à la technologie, propose de très jolies expositions tant permanentes que temporaires sur des thèmes variés.

En sortant, vous pouvez aller vous promener dans le Jardim da Água, un petit parc connu pour ses jeux d’eau rafraîchissants, qui fut installé pour l’Exposition Universelle de Lisbonne en 1998 sur le thème de l’eau et des océans.

Rejoignez ensuite sans plus tarder l’Oceanário de Lisboa. Réputé comme étant le deuxième plus grand aquarium d’Europe, l’Oceanário n’accueille en effet pas moins de 450 espèces d’animaux différentes.

Pour terminer votre matinée, je vous conseille de prendre le téléphérique Telecabine Lisboa. Celui-ci vous fera survoler le Tage sur plus d’un kilomètre, vous permettant de vous promener sur le front de mer sans vous fatiguer !

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Reprenez ensuite le train jusqu’à Santa Apolónia (ou le métro à la station Oriente) puis la linha da gaivota (ligne bleue de métro) pour vous rendre dans le centre historique de la ville.

Arrêtez-vous à Baixa-Chiado pour vous restaurer à la Taverna da Rua Das Flores. Vous pourrez y déguster des plats traditionnels aux inspirations méditerranéennes et goûter les couteaux et autres mets que propose ce charmant établissement traditionnel.

Pour le dessert, n’hésitez pas à faire un tour au célèbre café A Brasileira, où se rendait régulièrement le poète portugais Fernando Pessoa.

Marchez ensuite jusqu’aux ruines du Couvent du Carmo, situées sur le Largo do Carmo dans le Chiado. Si la bâtisse s’est en partie écroulée lors du violent tremblement de terre de 1755, cette église fait partie intégrante de l’histoire de la ville et était une des plus importantes de Lisbonne au XIVe siècle.

convento-do-carmo-lisboa-portugal

Descendez jusqu’à la Praça do Rossio en utilisant le mythique ascenseur Elevador de Santa Justa (pensez pour cela à vous munir d’un ticket !). Vous pouvez alors admirer le Théâtre National Dona Maria II et la magnifique façade de la gare Rossio.

Marchez ensuite jusqu’à la Praça dos Restauradores, puis prenez l’Ascensor da Glória (funiculaire) pour rejoindre le quartier en hauteur du Bairro Alto sans vous épuiser.

Rendez-vous ensuite au Jardin de São Pedro de Alcântara pour une balade avec une vue imprenable sur Lisbonne. Je vous conseille enfin de rejoindre l’Igreja de São Roque, une église baroque construite au XVIe siècle avec un intérieur magnifique.

Pour terminer l’après-midi en beauté, traversez la place Largo do Chiado et prenez le célèbre funiculaire jaune de Bica (Ascensor da Bica) dans la Rua do Loreto un peu plus loin. Rejoignez ainsi le Miradouro de Santa Catarina, qui offre une magnifique vue au coucher du soleil, puis descendez au niveau du Cais do Sodré.

Enfin, allez diner au Time Out Market Lisboa. Cette jolie halle alimentaire située dans le Mercado da Ribeira dispose d’une partie « marché » et d’une partie entièrement dédiée à la restauration. Vous y trouverez un vaste choix de produits et spécialités en tous genres, très souvent préparées juste sous vos yeux. Un charmant endroit pour s’arrêter souper.

mercado-da-ribeira-lisboa-portugal
Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Jour 3 – Visiter Lisbonne en 3 jours

Pour ce dernier jour de visite, je vous invite à vous rendre dans le quartier de Belém. Célèbre dans le monde entier, Belém est connu comme ayant été le point de départ des grands explorateurs du XVe siècle dans leurs voyages vers les Amériques, les Indes ou l’Afrique.

Rendez-vous donc à Belém via la ligne 15 de tramway ou en partant de la gare de Cais do Sodré. Arrivés à la gare de Belém, prenez le temps de goûter à la spécialité portugaise par excellence : les Pasteis de Belém, qui sauront à coup sûr ravir vos papilles pour le petit déjeuner !

Plus connues dans le pays sous le nom de Pasteis de Nata, ces petites pâtisseries à base de flan déposé dans une coque en pâte feuilletée trouvent en effet leur origine dans le quartier de Belém à Lisbonne. Si le prix de ces petites merveilles peut parfois surprendre, vous ne serez certainement pas déçus par leur goût ! Prenez le temps de les déguster en vous installant dans l’établissement pour apprécier ce moment.

pasteis-de-belem-lisboa-portugal

Une fois votre arrêt gourmand terminé, rendez-vous au Mosteiro dos Jerónimos (Monastère des Hiéronymites), où se trouve notamment le tombeau du célèbre explorateur Vasco de Gama.

mosteiro-dos-jeronimos-lisboa-portugal

Ce monument, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, est un parfait exemple de l’architecture manuéline prédominante au Portugal. Si la découverte du portail sud et de l’Igreja de Santa Maria de Belém est gratuite, la visite du magnifique cloître du monastère nécessitera l’achat d’un billet.

Vous pouvez également si vous le souhaitez découvrir le Museu Nacional de Arqueologia (Musée national d’archéologie), situé dans l’enceinte même du monastère.

Une fois la visite terminée, continuez vers la splendide Torre de Belém, également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Construite au début du XVIe siècle sur les bords du Tage afin de garder l’entrée du port de la ville, la tour est elle aussi l’un des moments les plus emblématiques et les plus visités de la capitale.

torre-de-belem-lisboa-portugal

Vous pouvez évidemment y monter pour admirer la superbe vue sur le quartier de Belém.

Marchez ensuite le long du Tage pour rejoindre le Padrão dos Descobrimentos. Plus connue par les francophones sous le nom de Monument des Découvertes, cette construction fut érigée à la mémoire des grands explorateurs portugais à la fin du XXe siècle.

padrao-dos-descobrimentos-lisboa-portugal

Tout comme la Tour de Belém, le Monument des Découvertes peut faire office de point de vue pour les amateurs de jolis paysages urbains.

Pour les férus de musées, vous pouvez également faire un détour par le Museu Coleção Berardo, musée d’art moderne et contemporain situé à une dizaine de minutes à pieds de la Tour de Belém. À noter que le MAAT (Musée de l’Art, Architecture et Technologie) peut également être un bon choix !

Pour les passionnés d’automobile et de transports, n’hésitez pas à faire un arrêt au Museu Nacional dos Coches. Ce musée est quant à lui consacré aux voitures hippomobiles, et renferme l’une des collections de carrosses les plus importantes au monde.

Si le quartier de Belém est aussi connu, c’est également pour ses attractions touristiques en tous genres. Laissez-vous par exemple tenter par Pilar 7, une expérience immersive et interactive qui vous permet de découvrir le Pont 25 Abril de manière ludique et originale.

Si vous ne souhaitez pas marcher près de 2 km entre Belém et Pilar 7, prenez le tramway 15E à l’arrêt Altinho (MAAT) jusqu’à l’arrêt Estação De Santo Amaro.

Rendez-vous ensuite au Lx Factory, un complexe industriel construit sur la base d’une ancienne manufacture textile où se mêlent street art, librairies, boutiques, bars et restaurants aux décorations originales et colorées.

lx-factory-lisboa-portugal

N’hésitez pas à vous y arrêter pour déjeuner ou simplement pour vous balader dans les bijouteries ou les boutiques de sardines colorées.

Si vous n’avez pas visité le Museu Nacional dos Coches, vous pouvez aller vous balader au Museu da Carris, qui vous propose un charmant voyage à travers le temps et l’histoire des transports en commun à Lisbonne.

Enfin, terminez votre visite du quartier avec le Palácio National da Ajuda, situé à 30 minutes de marche vers le nord. Un monument impressionnant qui constitue aujourd’hui l’un des plus importants musées d’arts décoratifs au Portugal.

Pour gagner du temps et ne pas vous fatiguer, prenez le tramway 18E à l’arrêt Calvário et sortez à l’arrêt Palácio Nacional da Ajuda.

Pour le coucher du soleil, je vous invite à découvrir le sanctuaire de Cristo Rei, situé de l’autre côté du fleuve Tage. Cette partie ne fait plus partie de Lisbonne à proprement parler, mais appartient à la municipalité d’Almada.

Vous pouvez vous y rendre en prenant le ferry à Cais do Sodré en direction de Cacilhas, puis le bus 101 pour profiter de votre dernière soirée de votre séjour de 3 jours à Lisbonne.

Pour le diner, n’hésitez pas à vous arrêter au restaurant Ponto Final, situé juste à côté du fleuve Tage avec une belle vue sur Lisbonne.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Vous allez visiter Lisbonne ? N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture, votre billet d’avion et vos activités en passant par les liens ci-dessous. Cela me permettra de continuer à vous fournir gratuitement des conseils et astuces pour visiter le Portugal. Merci!

Vous aimerez aussi :