fbpx

Tout savoir pour visiter le sanctuaire de Nossa Senhora da Graça à Mondim de Basto

Perché sur le Monte Farinha, le sanctuaire de Nossa Senhora da Graça est situé dans la municipalité de Mondim de Basto et le district de Vila Real, au nord-est de Porto (100 km). Il fait partie des incontournables de la région Nord du Portugal et surtout de la sous région de Terras de Basto

Le mont Farinha et son sommet sont réputés pour les sportifs (cyclisme, parapente). D’ailleurs, les randonneurs pourront essayer d’atteindre l’Alto do Farinha en suivant les sentiers comme les pèlerins l’ont fait pendant des siècles. 

Le sanctuaire Notre Dame de Grâce, lieu de dévotion et de spiritualité, est enveloppé d’une longue histoire, de légendes et de traditions. Une histoire ancienne qui se retrouve aussi dans les sites archéologiques. 

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

Vous trouverez dans cet article, tout ce qu’il y a à voir et à faire à Nossa Senhora da Graça et au Monte Farinha.

Tout savoir pour visiter le sanctuaire Notre Dame de Grâce

Vous avez besoin de louer une voiture pour visiter le sanctuaire Nossa Senhora da Graça ? Pensez à réserver le plus tôt possible pour bénéficier de meilleurs tarifs et d’un plus large choix de véhicules, surtout si vous souhaitez partir en saison estivale.

Le sanctuaire Nossa Senhora da Graça et le Monte Farinha

CMMondim, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Au sommet du Monte Farinha, entouré par les montagnes de la Serra do Alvão et le parc naturel de Alvão, le sanctuaire de Nossa Senhora da Graça surplombe la vallée de Tâmega et la ville de Mondim de Basto. Du sommet et de Notre Dame de Grâce, la vue s’étend sur toute la région de Basto.

Le mont Farinha et le sanctuaire, nichés à près de 1000 mètres d’altitude, sont très importants pour les croyants de la région de Terras de Basto.

Cette montagne sacrée est sublime et incontournable, autant pour la vue imprenable à 360° que pour le côté religieux. Et au coucher de soleil, la vue et la lumière vous permettront de prendre de magnifiques clichés et d’en garder un souvenir impérissable.

En ce qui concerne le sanctuaire, la construction date de 1747 à 1758, sur l’emplacement d’un ancien lieu de culte. Le sanctuaire de Nossa Senhora da Graça est réputé pour être un des plus beaux monuments religieux de la région et l’emplacement en fait aussi un site d’exception.

De nombreux donateurs ont participé à l’entretien, améliorations et rénovations du site. Le monument a été construit avec du granit de la région. Il est constitué notamment d’un clocher quadrangulaire et il est d’ailleurs possible sur demande de monter au clocher.

Avez-vous déjà réservé votre hébergement pour visiter le Portugal ? Si ce n’est pas le cas, je vous invite à le faire le plus tôt possible pour bénéficier de meilleurs tarifs et d’un plus large choix d’hébergements, surtout si vous souhaitez partir en saison estivale.

La vaste esplanade offrant une vue imprenable sur la vallée peut accueillir des cérémonies en plein air. Vous pourrez faire quelques achats à la boutique de souvenirs et éventuellement faire une pause au snack bar avant de redescendre.

À proximité, vous pourrez voir trois petites chapelles représentant le Calvaire quand on monte au sanctuaire à pied.

En partant du bas : 

  • La première chapelle – chapelle de la NativitéCapelinha da Natividade – date de 1889
  • La deuxième chapelle – chapelle de la Visitation ou de l’AngeCapelinha da Visitação – date de 1933
  • La troisième chapelle – Chapelle de l’Annonciation ou chapelle du Père ÉternelCapelinha da Anunciação – date de 1899

Histoire, légendes et traditions entourant le sanctuaire Notre Dame de Grâce

L’histoire de Senhora da Graça est dense et comporte des légendes, ainsi que des traditions.

Les premiers documents citant ce lieu datent de 1115, mais en réalité, il aurait été fréquenté bien avant, avant même J.-C. De nombreux sites historiques et archéologiques sont encore présents dans les environs.

C’est le cas, par exemple, des peintures rupestres de Campelo, le site de Castro do Crastroeiro, la Haute Pierre, sorte de menhir qui a dû être un lieu de culte, ou les vestiges qui semblent être l’ancienne ville de Canínia/Cinínia.

Le mont Farinha possède donc plusieurs sites archéologiques et le Castro do Crastroeiro est à découvrir sur le chemin de Senhora da Graça. Un sentier passe par ce site pour les personnes qui montent à pied au sanctuaire.

Si vous passez à l’office du tourisme de Mondim de Basto, vous pourrez demander la brochure correspondant “Crastroeiro – Mondim de Basto”. L’occupation la plus ancienne du site daterait de l’Âge de Fer.

Cette montagne sacrée porte aussi sur ses épaules de belles légendes. Pour la plupart, elles se rapportent à de mystérieuses apparitions, des miracles, des signes annonçant des catastrophes ou des personnes aux pouvoirs surnaturels.

Parmi ces légendes, vous avez la Moura enchantée, la légende de Cinínia, la légende des pêcheurs, du serpent, du rayon de soleil, de l’ermite, de Pedra Alta et celle de la mine mauresque.

Parmi les traditions accompagnant le sanctuaire et la montagne, le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle fait partie des traditions, au moins depuis 1500, et fait partie du folklore local. Les pèlerins gravissaient les pentes jusqu’au sommet avec des chants traditionnels, équipés de bougies, de couvertures sur le dos et de paniers pour le repas.

Ils faisaient un arrêt à Mondim de Basto pour une pause. Là aussi, ils pratiquaient chants et danses et au retour du pèlerinage, la tradition voulait qu’ils ramènent un rameau d’arbousier de Senhora da Graça en souvenir. 

Par ailleurs, la coutume voulait qu’avant un long voyage ou un exode à l’étranger (par exemple, au Brésil), on monte au sanctuaire de Notre-Dame de Grâce pour implorer sa protection. Le site était aussi sacré pour les marins de la région. C’est pour eux un lieu sacré qui leur apporte protection et ils apportent en reconnaissance des offrandes.

Un site très apprécié des sportifs au Portugal

CMMondim, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le Monte do Farinha est un site très apprécié des sportifs et particulièrement intéressant pour différentes pratiques sportives, entraînements, test de matériel et compétitions. Des réunions de clubs de randonneurs, cyclistes, scouts y sont organisées et des clubs sont présents sur place comme le club de parapente.

Le site est donc un lieu de référence pour les cyclistes, l’Alto do Farinha étant un peu l’équivalent du Mont Ventoux en France. La partie montée brute représente 8,6 km et 640 mètres de dénivelé. Voir plus de détails sur ce site.

Dès les années 1980, le Monte Farinha a été une étape du Tour du Portugal. Mais c’est aussi par la suite une étape de la Volta a Portugal do Futuro et du Grande Prémio Jornal de Notícias.

Le parapente fait aussi partie des sports à pratiquer sur ce site exceptionnel de Monte do Farinha. Les conditions de vol sont optimales, quasiment toute l’année et le paysage est sublime. Sans oublier que le club de parapente local est basé ici, sur la route qui conduit à l’Alto do Farinha.

La route sinueuse et en pente est aussi un bon spot pour les compétitions automobiles, les courses de côte ou rampas.

Vous pourrez aussi prendre plaisir à monter au sommet de cette montagne sacrée via les sentiers pédestres. Vous en apprécierez la beauté des paysages entourant le Monte Farinha, les montagnes de Serra do Alvão et le parc naturel d’Alvão.

Pour les randonneurs, les sentiers PR4, PR7 et PR1 y mènent. Le PR1 (PR1/PR1 MDB) étant le sentier le plus proche des anciens chemins des pèlerins. Au départ de Mondim de Basto, vous pourrez suivre le PR1 MDB. Voici un aperçu de l’itinéraire à suivre sur le PR4, une randonnée de quatre heures aller simple. Pour les bons marcheurs, il existe aussi un parcours de près de 30 km cumulant le PR4 et le PR7.

Informations pratiques pour aller à Nossa Senhora da Graça

La route qui y conduit est en bon état et il y a un parking à proximité du sanctuaire. Vous trouverez sur place une petite boutique d’objets religieux, des toilettes à disposition, snack, et un peu plus bas sur la route des tables de pique-nique, BBQ et jeux pour enfants (Parque de Merendas da Sobreira).

Il est possible d’accéder au site quand on vient de Vila Real. Il faut passer par le col Alto de Velão, sur la N304, puis la route passe par l’ouest du parc naturel d’Alvão jusqu’à Mondim de Basto et la vallée de Tâmega. De Mondim de Basto (centre) au sanctuaire, il y a 12 km via la route N312, soit environ 20 minutes de route.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Horaires du sanctuaire : ouvert tous les jours de 9h à 12 h 30 et 14h/19h (17h en hiver). Messe le dimanche à 14 h 30, du premier dimanche de mai au dernier dimanche de septembre, sauf jours fériés. 

Trois fêtes religieuses attirent beaucoup de monde : 

  • L’Ascension, le dernier dimanche de mai
  • 25 juillet, le pèlerinage de Saint-Jacques qui existait déjà au début du 16ᵉ siècle
  • Le grand pèlerinage annuel, le 1ᵉʳ dimanche de septembre, avec l’évêque de Vila Real

Dormir à proximité de Senhora da Graça

Pour être à proximité du site et en profiter pleinement, je vous conseille de loger à Mondim de Basto. Voici une sélection d’hôtels : 

Où manger à proximité de Senhora da Graça

Information : juste à côté de la ville de Mondim de Basto, se trouve l’Ecopista do Tâmega, une piste cyclable crée sur les anciennes voies ferrées qui reliaient Amarante à Arco de Baúlhe (39 km).

Vous allez visiter Senhora da Graça et sa région ? N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture et vos activités en passant par les liens ci-dessous. Cela me permettra de continuer à vous fournir gratuitement des conseils et astuces pour visiter le Portugal. Merci !

Vous aimerez aussi :