Que visiter à Santarém, la capitale du gothique au Portugal

Santarém

Située dans le centre du Portugal et à seulement 80 km de Lisbonne, Santarém est une ville encore inconnue de ceux qui visitent le Portugal. Pour être honnête avec vous, cette ville ne faisait pas partie des villes que je voulais absolument visiter !

Je l’avais déjà aperçu quelques fois (j’ai de la famille qui habite dans les environs), mais je n’avais pas été attiré par ce que j’avais vu !

Lors de ma dernière visite, j’ai enfin pu découvrir la vraie Santarém, avec son beau centre-historique, les beaux points de vue sur le fleuve Tage (celui qui passe par Lisbonne), des monuments et églises avec une histoire incroyable. J’ai pu assister à un incroyable concert de fado (vous trouverez un extrait ci-dessous) et j’ai aussi visité une cave à vin étonnante.

Je vous invite à lire la suite de l’article pour découvrir à votre tour les merveilles de cette ville et ses environs en une journée. Comme moi, je suis sûr que vous allez être étonné par les trésors cachés de cette ville !

Avec plusieurs siècles d’histoire, Santarém est une ville où plusieurs peuples y ont séjourné. La ville a été peuplée par les Phéniciens, les Grecs, les Carthaginois et les Maures jusqu’en 1147, date à laquelle la ville a été conquise par les Portugais, menés par son premier roi , Dom Afonso Henriques.

Autrefois connue comme la capitale du gothique au Portugal, dans le centre historique de Santarém, vous trouverez plusieurs styles architecturaux d’une richesse unique qui fait de cette ville un endroit à ne pas manquer.

Aujourd’hui, Santarém n’a pas l’importance qu’elle a eue il y a quelques siècles, mais son patrimoine est immense et, en ce sens, je vous invite à voir cette petite vidéo pour connaître les monuments et les lieux dont je parlerai plus bas dans l’article.

Que visiter à Santarém ?

Commencez par garer votre voiture dans le Largo da Alcáçova et partez visiter le jardin des Portes du Soleil (Jardim das Portas do Sol), l’un des plus beaux endroits du centre historique et un authentique balcon sur le fleuve Tage.

visiter Santarem portugal - portas do sol

À l’endroit où se trouve le Jardin des Portes du Soleil, vous trouverez les vestiges de l’ancien château mauresque qui fut conquis par Dom Afonso Henriques et c’est en son honneur que la statue se dresse au centre du jardin.

En plus du belvédère et des murailles, vous pouvez également visiter le musée et centre d’interprétation Urbi Scallabis. Ici vous pouvez apprendre un peu de l’histoire de la ville et admirer les ruines romaines qui s’y trouvent.

Information: Pour en savoir plus sur ce musée, visitez le site officiel de la mairie de la ville.

Après avoir exploré le jardin des Portes du Soleil et le musée, profitez-en pour visiter la belle église de Santa Maria de Alcáçova.

En plus de son importance architecturale, cette église, construite par l’Ordre des Templiers en 1154, dispose de quelques détails à ne pas manquer, à savoir les azulejos (carreaux de faïence) du XVIe et XVIIIe siècle et l’orgue qui date du début du XIXe siècle.

Quittez le Largo da Alcáçova et continuez jusqu’à la fin de l’Avenida 5 de Outubro. Au loin, vous apercevrez la Tour de Cabaças, également connue sous le nom de Tour de l’Horloge. Ce monument national s’élève à plus de 25 mètres de haut et possède une cloche datant de 1604.

À côté de la tour de Cabaças, vous pourrez admirer la belle église de São João do Alporão, convertie en centre d’archéologie du musée municipal de Santarém.

Cette église a été construite à la fin du XIIe siècle et faisait à l’origine partie d’un plus grand couvent, avec un cloître et une tour circulaire. Le roman et le gothique sont les styles dominants et qui font de ce monument un ex-libris de la ville.

Après avoir admiré ces deux monuments nationaux, suivez la rue Primeiro de Dezembro ou la rue de São Martinho jusqu’à ce que vous trouviez le Largo de Marvila, où se trouve la belle église de Santa Maria de Marvila.

Bien qu’elle ait été construite au début de l’indépendance portugaise, c’est aux XVIe et XVIIe siècles que ce monument acquiert plusieurs de ses plus belles caractéristiques, comme l’entrée au style manuélin.

N’hésitez pas à y pénétrer, vous trouverez environ 65 000 azulejos de différentes couleurs, dont un damier bleu et blanc, fruit d’un travail unique et qui met en valeur cette église au sommet des plus belles églises du Portugal.

Continuez votre visite du centre historique de Santarém en suivant la rue Serpa Pinto jusqu’à la place Sá da Bandeira, où se trouve la majestueuse cathédrale de Santarém, également connue sous le nom d’église Nossa Senhora da Conceição.

Construite entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, cette église a été classée monument national en 1917 et constitue l’un des lieux incontournables de Santarém.

De toutes ses caractéristiques, je dois souligner sa façade imposante dans laquelle le style maniériste et son intérieur à prédominance baroque se distinguent.

Information : pour en savoir plus sur cette cathédrale, visitez le site officiel de la mairie.

À côté de ce monument, vous trouverez également l’église de Nossa Senhora da Piedade, également construite au XVIIe siècle dans le style maniériste, mais avec quelques caractéristiques baroques.

Après cet arrêt dans la Praça Sá da Bandeira, continuez le long de la rue 31 de Janeiro jusqu’au couvent de São Francisco.

Convento São Francisco

Ce couvent a été fondé au XIIIe siècle et est marqué par une variété de styles architecturaux tels que le baroque, gothique, manuélin et renaissance.

Situé dans la nef centrale, le chœur de l’église de ce couvent a été parrainé par le roi D. Fernando Ier. Sa tombe se situait ici jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Aujourd’hui, le tombeau gothique du monarque se trouve au musée du Carmo de Lisbonne.

Après votre visite au couvent de São Francisco, traversez le jardin de la République (Jardim da República), situé juste à côté de la Rua 31 de Janeiro.

Si vous aimez découvrir des lieux authentiques et acheter des produits locaux, alors l’un des meilleurs endroits à visiter à Santarém est le marché municipal.

En plus de pouvoir faire vos courses, vous pouvez également vous y rendre pour simplement admirer la beauté de ce bâtiment. Contemplez, à l’extérieur, un ensemble exceptionnel de 63 panneaux d’azulejos qui racontent l’histoire des gens de la région.

Après avoir admiré la beauté extérieure de ce bâtiment, entrez et profitez des aromes typiques des marchés. Vous y trouverez des aliments frais cultivés par les agriculteurs de cette belle région.

Continuez votre itinéraire sur l’Avenida Sá da Bandeira où vous trouverez un autre jardin, le Jardin de la Liberté (Jardim da Liberdade), où vous pourrez vous reposer un peu avant de continuer votre visite.

Au bout de l’avenue, vous trouverez un rond-point et, en face, vous pourrez admirer l’église de Nossa Senhora de Jesus do Sítio, construite au XVII siècle et classée monument national depuis 1923. Elle sert actuellement de centre d’enseignement et siège de la Santa Casa de Misericórdia de Santarém.

Information : si vous souhaitez vous arrêter pour faire du shopping, de l’autre côté du rond-point se trouve le centre commercial W Shopping.

Prenez ensuite la rue João Afonso, puis la rua Primeiro de Dezembro où vous trouverez l’église de la Miséricorde (Igreja da Misericórdia). Construite au milieu du XVIe siècle, cette église a été gravement touchée par le tremblement de terre de 1755 et la façade a dû être reconstruite dans le style rococo ou post-baroque.

visiter Santarem portugal - Igreja da Misericordia

 

Revenez quelques mètres en arrière et tournez à gauche dans la rue Miguel Bombarda qui vous mènera à l’un des plus anciens quartiers de la ville.

L’endroit à ne surtout pas rater dans cette partie de la ville est le magnifique Sanctuaire du Miracle (Santuário do Santíssimo Milagre), initialement appelé église de Santo Estêvão. Le nom de ce temple date du XIIIe siècle, quand un miracle s’est produit dans cette ville.

Selon la légende, une femme qui souffrait énormément à cause de son mari violent est allée voir une voyante pour lui demander de l’aide. La voyante lui a demandé d’apporter une hostie consacrée de l’église pour que sa relation avec son mari s’améliore. Désespérée, cette femme obtempéra et pendant l’eucharistie, elle simula un malaise pour pouvoir cacher l’hostie.

En sortant de l’église, quelques fidèles ont remarqué que ses vêtements étaient tachés de sang (à l’endroit où était cachée l’hostie). Couverte de honte, au lieu d’aller chez la voyante, elle a couru chez elle et a caché l’hostie dans une armoire située dans sa chambre.

Pendant la nuit, alors qu’elle dormait avec son mari, ils ont vu une forte lumière blanche et entendu une musique sortir de l’armoire.

Effrayé, le mari a demandé à sa femme quelle était la raison de cette merveille. Elle décida d’avouer toute l’histoire, puis ils s’agenouillèrent devant l’armoire, qui s’ouvrit et sont restès là longtemps en prière jusqu’à ce que, à l’aube, ils prirent la décision de prévenir le curé de l’église Santo Estêvão du merveilleux événement dont ils avaient été témoins. Le prêtre fit alors sonner plusieurs fois le clocher de l’église pour avertir tout le voisinage du Miracle.

Lors de ma visite, la personne qui s’occupe du sanctuaire en me faisant découvrir les lieux m’a raconté l’histoire de cette femme d’une telle façon, que même les plus sceptiques finissent par y croire ! Puis la surprise finale, c’est la possibilité de voir l’hostie tâchée de sang où avec un peu d’imagination on peut voir la tête de Jesus Christ.

Au fil des siècles, ce miracle s’est répandu un peu partout dans le monde à tel point, qu’aujourd’hui le sanctuaire accueille plus de fidèles étrangers (surtout d’Amérique du Nord et d’Asie) que de portugais.

Après avoir découvert cet endroit, faites le tour du sanctuaire et descendez par les escaliers (Escada) do Milagre, puis tournez à gauche sur la rue Braamcamp Freire et marchez quelques mètres jusqu’à l’église Nossa Senhora da Graça.

Construite à partir de 1380 et terminée environ 40 ans plus tard, cette église a un style gothique dominant et, malgré un intérieur discret, c’est l’extérieur qui mérite que vous vous y attardiez quelques instants pour admirer son beau portique.

Continuez votre promenade et suivez la Calçada da Graça, puis tournez à droite sur la route (estrada) de Alfange. Quelques mètres plus loin, entrez dans la petite ruelle Travessa da Dudiária en direction de l’avenida 5 de Outubro. L’autre option pour y arriver c’est à la fin de la ruelle Calçada da Graça, tourner à gauche vers la tour de Cabaças.

Information 1 : la carte montre les lieux d’intérêt et l’itinéraire dans le centre historique de Santarém. Vous pouvez basculer entre ces deux informations en cliquant sur l’icône dans le coin supérieur gauche de la carte.

Information 2 : À la fin de cet article, vous pourrez télécharger gratuitement le carnet de route avec toutes les informations nécessaires (coordonnées GPS, liens vers Google Maps et le plan détaillé) pour visiter facilement Santarém.

De retour à votre voiture et avant de quitter Santarém, prenez le temps de visiter le belvédère de São Bento, d’où vous pourrez profiter d’un paysage fantastique sur le Tage et sur la partie basse de la ville. Sur le chemin de ce belvédère, vous pouvez vous arrêter pour admirer l’église de Santa Clara.

En plus de la visite de la belle capitale du Ribatejo (nom de l’ancienne province de Santarém), je vous invite à découvrir le vin de la région en visitant la cave à vin Fiuza & Bright située de l’autre côté du Tage, dans la ville d’Almeirim, et à seulement 8 km du centre historique de Santarém.

Joaquim Mascarenhas Fiuza a commencé à produire du vin au début du XXe siècle avec son oncle sur les propriétés de la Famille Mascarenhas Fiuza qui possède depuis des siècles des Quintas (fermes/ domaines) dans la région.

En 1986 le producteur de vin Joaquim Mascarenhas Fiuza et le prestigieux œnologue australien Peter Bright s’associent et créent l’entreprise Fiuza & Bright.

Pionniers dans la production de cépages français au Portugal, Fiuza & Bright produit sur leurs deux fermes/domaines (Quinta da Requeixada et Quinta da Granja) les principales variétés de cépages portugais tels que le Touriga Nacional, Aragonez, Arinto, Vital, Fernão Pires ou Alvarinho et aussi les principales variétés de cépages français tels que l’Alicante Bouschet, Cabernet Sauvignon, Merlot, Syrah, Chardonnay ou Sauvignon Blanc.

Lors de votre visite, vous pouvez admirer la belle décoration de la cave à vin, déguster plusieurs de leurs vins et vous pourrez même visiter leurs vignes (sur demande, à l’avance).

Les visites guidées commencent à 20 euros et vont jusqu’à 40 euros pour 2 personnes (en fonction du type de vin que vous choisissez déguster).

En plus des visites standards, vous pouvez réserver une visite avec un déjeuner (plats typiques de la région) pour seulement 25 euros par personne (minimum 5 personnes).

Avant de vous déplacer, je vous conseille de réserver votre visite ici.

Information : vous trouverez l’adresse dans le carnet de route ci-dessous

Où manger ?

Vous ne pouvez pas sortir de Santarém et sa région sans goûter les spécialités locales. Lors de ma visite, j’ai dîné dans le restaurant TASCÁ, un lieu où l’on peut choisir des plats traditionnels ou opter pour des tapas et des vins.

En plus de la qualité gastronomique de ce restaurant, sachez que si vous visitez Santarém un jeudi et que vous pouvez y rester pour dîner, vous pourrez apprécier un spectacle de fado très authentique.

Lors de ma visite, le spectacle a commencé à 22h, après que tout le monde ait fini de manger (ici, on respecte le fado, comme on dit au Portugal « Silence ! On va chanter le fado – Silêncio que se vai cantar o fado! ») et s’est terminé vers 1h du matin.

Le spectacle est composé de 3 parties, la première est réservée à l’artiste qui a été invité, la deuxième, aux passionnés de fado présents dans le restaurant qui souhaitent chanter et la troisième partie est à nouveau réservée à l’artiste.

Si comme moi, vous appréciez le fado, je suis sûr que vous passerez un très bon moment !

Information importante : le restaurant ne dispose pas de beaucoup de tables, si vous souhaitez dîner un jeudi soir, je vous conseille de réserver une table au + 351 925 979 952

Vous trouverez l’adresse dans le carnet de route ci-dessous.

Où dormir ?

Après cette belle journée, je vous invite à dormir au MEIO Country House, situé à Alcanede (à environ 30 minutes – 27 km – du centre historique de Santarém) dans une ferme centenaire avec environ quatre hectares de terrain.

En plus d’être proche de Santarém, ce logement est idéal si vous souhaitez visiter des villes comme Tomar, Fátima, Óbidos, Nazaré et des lieux comme le Parc Naturel de Serra de Aire e Candeeiros et les Salines de Rio Maior.

 

Pour faciliter votre visite à Santarém, je vous ai préparé un carnet de route avec toutes les informations nécessaires (coordonnées GPS, liens vers Google Maps et le plan détaillé).

Santarem Portugal

Vous souhaitez télécharger gratuitement le carnet de route de Santarém ?

Insérez votre Prénom et votre Email ci-dessous

Ouvrez votre boite Email, le carnet de route se trouve dans votre boite de réception ou dans le SPAM

Vous allez visiter Santarém ? N’hésitez pas à réserver votre voiture et votre billet d’avion en passant par les liens ci-dessous. Cela me permettra de continuer à vous offrir gratuitement des conseils et astuces pour visiter le Portugal. Merci!

Réservez votre voiture ici Réservez votre billet d’avion ici

Vous aimerez aussi :

 

Information : toutes les photos qui ont le logo du blog, m’appartiennent, les autres ont été achetés sur stock.adobe.com

  • santarém au portugal
  • monuments gotiques au portugal
  • décoration ordre de Miguel premier roi de Portugal
  • visiter santarem
  • santarem gothique

À propos de Tiago

Tiago 30 ans, parisien d'adoption pendant 18 ans, passionné de voyage, j'ai voulu (re)découvrir mes origines. On dit souvent que si l’on ne connait pas ses origines on ne peut pas se connaitre réellement... Je profite de l'occasion pour vous faire découvrir ce pays que j’apprécie tant : Le Portugal ! Lisez la suite ici